Paris Tout P'tits participe au projet Make.org

 

 

Make.org est une plateforme citoyenne leader de la Civic Tech européenne, dont la mission est d'engager les citoyens dans la transformation positive de la société. Pour cela, Make.org a développé une solution digitale de consultation, capable de faire participer massivement les citoyens autour d’une question simple d’intérêt général, et d'en extraire les consensus populaires.

Make.org est une plateforme démocratique, civique et européenne, neutre, indépendante, transparente et respectueuse des données personnelles.

 

Les chiffres sont douloureux, et encore trop méconnus, mais ils reflètent le quotidien de nombreuses victimes : en France, 80 enfants ont été tués en 2018 dans le cadre intrafamilial. Un tous les quatre jours. 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire, et plus de la moitié d'entre eux subissent des actes de cyberviolence. Par ailleurs, selon l’Unicef, près de trois millions d’enfants (un sur cinq) vivent sous le seuil de pauvreté, ce qui constitue également une forme de violence.

La crise du Covid-19 a exacerbé l’ampleur de ces drames, avec une réalité alarmante pendant le confinement : le Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger (Snated-119) a enregistré une augmentation de 56,2% des appels par rapport à 2019. 

C’est pourquoi Make.org, avec la Fondation Kering, la Banque Postale, Mediatransports, Bayard Jeunesse et ses partenaires associatifs et médias, lancent le 23 septembre 2020, la Grande Cause de la société civile pour la Protection de l’Enfance, soutenue par le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet. 

La Grande Cause commence par une consultation citoyenne nationale, qui se déroulera du 23 septembre au 9 novembre 2020 à l’adresse suivante : protegerlesenfants.make.org  

En parallèle, Make.org mènera, en partenariat avec Bayard Jeunesse, une consultation spécifiquement conçue pour les enfants et adolescents de 8 à 16 ans.

Les résultats de ces deux consultations permettront, d’une part, de bâtir un plan d’actions de la société civile à l’échelle nationale, et d’autre part de nourrir les Etats généraux de la lutte contre les violences faites aux enfants. 

Il n'est plus temps de s'indigner. Il n'est plus temps d'attendre. Il est plus que jamais temps, en revanche, d’unir nos forces et d'agir collectivement pour mettre fin à ce fléau.  

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Association Paris Tout P'tits loi 1901 © 2020